Signez la pétition

Je signe la pétition :


Voici le texte que vous allez envoyer à la Ministre de la Santé :

Madame la Ministre des Solidarités et de la Santé

Madame La Ministre,
Je suis Infirmier (ère) de Bloc Opératoire Diplômé(e) d’Etat. Le Décret 2015-74 du 27 janvier 2015 m’attribue des actes qui relèvent de ma compétence exclusive. Suite à l’attribution de ces actes, je n’ai obtenu aucune revalorisation salariale ni en terme de traitement de base ni en terme de prime spécifique liée à ces actes exclusifs.
Suite au mouvement social des services d’urgences, vous faites la proposition (mesure 8) de renforcer et reconnaitre un protocole de coopération pour les infirmiers avec une rémunération de 80€ net par protocole pour réaliser des sutures et des immobilisations comme les plâtres. Je vous rappelle que ce sont des actes qui relèvent de la compétence exclusive des infirmiers de bloc opératoire. Pour ces actes, les IBODE n’ont bénéficié d’aucune rémunération complémentaire, pourtant réalisés depuis 2015.
Pour moi, votre annonce du 2 septembre est une atteinte à mon domaine de compétence. Pour moi, ce manque de reconnaissance professionnelle et financière est intolérable. Je ne supporte plus que vous négligiez ma spécialité.
Par ce courrier électronique, je vous exprime ma colère.
Il est nécessaire que vous receviez très rapidement au Ministère les différents représentants de ma profession afin de trouver les solutions à cette crise majeure dans les blocs opératoires :
Mme BOULOU Laurence : Présidente SNIBO (Syndicat National des Infirmiers de Bloc Opératoire)
Mme DELHOSTE Magali : Présidente UNAIBODE (Union Nationale des Associations des Infirmiers de Bloc Opératoire Diplômé d’Etat
Mme DEQUIDT Aline : Présidente AEEIBO (Association des Enseignants des Ecoles d’Infirmiers de Bloc Opératoire)
Mr TURPIN Clément : Président ALEIBO (Association Libre des Etudiants Infirmiers de Bloc Opératoire)
Dans l’attente d’un rendez-vous et de mesures majeures de reconnaissances salariales et professionnelles de la part de votre Ministère,
Je vous prie de croire, Madame la Ministre, l’expression de ma très haute considération.
PRENOM NOM
FONCTION